Transfert de la statue de Kannon

La salle Kannon qui marque la quatorzième étape du pélerinage de Saigoku, s’appelait à l’origine Shōbōji et se situait loin de son emplacement actuel, à Hananotani au milieu des montagnes. Pour s’y rendre, il fallait emprunter un chemin escarpé. L’accès en étant interdit aux femmes, celles-ci ne pouvaient s’y rendre en prière, et certaines regrettaient de ne pouvoir solliciter les bienfaits de la divinité Kannon.
Une nuit de mars de l’année 1477 (année 9 de l’ère Bunmei), un moine du temple Miidera vit en songe un vieux moine attristé qui lui parla ainsi: « Là où j’habite à Hananotani, je ne parviens pas à prier pour obtenir l’immense miséricorde divine. Je souhaiterais quitter la montagne et m’installer en un lieu facile d’accès aux fidèles où je puisse obtenir les bienfaits pour l’humanité entière ».
Les moines se concertèrent et décidèrent de transférer la salle au pied de la montagne. En 1481 (année 13 de l’ère Bunmei), la salle fut transférée sur son lieu actuel.
Depuis lors et jusqu’à nos jours, de nombreuses personnes se sont rapprochées de la divinité Kannon et à chaque saison, des hommes et des femmes de bonne volonté, viennent la prier.

ゆかりの地
Salle Kannon du temple Onjōji

一覧に戻る