Cloche karmique des enfants

Après avoir escaladé l’escalier en pierre conduisant à la salle Kannon (de la quatorzième étape du pélerinage de Saigoku), on découvre sur la droite le beffroi construit en 1814 (année 18 de l’ère Bunka) qui abritait autrefois la cloche suspendue connue sous le nom de « dōjiinnen ou cloche karmique des enfants ».
Lorsque celle-ci fut forgée, les moines du temple Miidera parcoururent la ville d’Otsu pour recueillir les dons. Il arriva que parvenus devant une riche demeure, le maître de maison leur répliqua: « Je n’ai aucun argent mais j’ai beaucoup d’enfants et je peux si vous voulez, vous en offrir quelques uns en dons. » Les moines furent contraints alors de prendre le chemin du retour.
Il paraît que lorsque la cloche fut installée, la silhouette de trois enfants en train de jouer se refléta singulièrement à la surface de la cloche tandis que les trois enfants de la famille visitée ce jour-là étaient portés disparus.
Malheureusement la cloche disparut car il fallut bon gré mal gré la rendre au gouvernement lors de la deuxième guerre mondiale.

ゆかりの地
Beffroi du temple Onjōji (Nan'in Fudashogaran)

Retour à la liste