Cloche traînée par Benkei

On dit qu’à l’époque Heian, Tawara no Tōta Hidesato fit don au temple Miidera d’une cloche reçue du dieu dragon demeurant dans le lac Biwa pour avoir chassé le grand serpent du mont Mikamiyama.
Puis le moine querelleur Musashibō Benkei attaqua le temple Miidera qui était en désaccord avec le temple Hieizan Enryakuji, y déroba la cloche qu’il tira au sommet du mont Hiei. Alors qu’il sonnait la cloche, celle-ci émit le son « Inō, Inō », mot appartenant au dialecte du Kansai et qui signifie « je veux rentrer ». Benkei fort en colère cria « tu veux vraiment rentrer à Miidera ? » et lança la cloche dans le fond de la vallée. La cloche conserve aujourd’hui les marques et les fissures qui dateraient de cette époque.
On prête aujourd’hui encore une âme à cette cloche en racontant qu’autrefois à l’approche d’un événement au temple, un phénomène mystérieux se produisait servant de présage. Lors d’un événement fâcheux, la cloche transpirait et refusait de sonner même si on l’agitait, et lors d’un événement heureux, elle se mettait à sonner d’elle-même.
Actuellement, la cloche est installée dans la salle Reishōdō.

ゆかりの地
Salle Reishōdō du temple Onjōji

一覧に戻る