Vallée Akugenta no Kakuredani

Yoshihira, le fils aîné de Minamoto no Yoshitomo était un guerrier courageux qu’on appelait « Akugenta », « aku » signifiant « fort » et « genta », « fils aîné de la famille Minamoto ».
Son père Minamoto no Yoshitomo vaincu par Taira no Kiyomori dans la bataille de Heiji, s’enfuit de Kyoto pour se réfugier dans l’est du Japon. Yoshihira séparé en cours de route de son père, prend la direction du nord afin de recruter une nouvelle armée.
Mais lorsqu’il atteint la région de Hida, il apprend la mort de son père et renonce à former une nouvelle armée. Il revient se cacher à Kyoto afin de prendre sa revanche, et se met à la recherche de Taira no Kiyomori et de son fils Shigemori.
A cette époque, on pense que Yoshihira vit près du temple Ishiyama et se cache en sollicitant l’aide des moines. Mais d’après le roman « Sankōheijimonogatari », Yoshihira aurait été capturé par les hommes de Namba Saburō Tsunefusa aux environs du temple Ishiyama le 25 janvier 1160, première année de l’ère Eiryaku et condamné à Rokujōgawara sans avoir pu réaliser ses objectifs, perdant ainsi la vie à l’âge de 20 ans.
Aujourd’hui, en suivant la route Sannai et Sanmon du temple Ishiyama et en marchant pendant environ 500 mètres dans la direction ouest, on découvre au pied d’un grand arbre dans le fond de la vallée une stèle en pierre de style Hōkyōin qui serait le tertre funéraire de Akugenta Yoshihira. Elle mesure 1 mètre 43 de haut et daterait de l’époque Kamakura. Cet endroit appelé « Kakuredani » corroborerait le fait que Yoshihira vivait là en se cachant.

ゆかりの地
Enceinte du temple Ishiyama (généralement fermée au public)

Retour à la liste