Heritage

Hall Gohōzenjin-dō du temple de Onjōji (Sendangosha)

Hall Gohōzenjin-dō  du temple de Onjōji  (Sendangosha)
  • photo
  • movie

« Voici le pavillon Gohôzenshin-dô.

Le pavillon Gohôzenshin-dô a été reconstruit en l’an 12 de l’ère Kyôhô (en 1727).

L’objet de culte de ce pavillon est une statue debout de la divinité protectrice Gohôzenshin, classée bien culturel important. Elle est vénérée en tant que Kishimojin du temple Mii-dera.

A l’origine, Kishimoshin était une ogresse qui, bien qu’étant elle-même mère de mille enfants, volait et mangeait les enfants humains. C’est grâce à la prédication de Bouddha qu’elle fût transformée. Elle est depuis vénérée comme divinité protectrice des enfants et priée pour des accouchements paisibles.

Tenu tous les mois de mai de chaque année, depuis plus de 600 ans, le « festival des milles Dango » est un événement emblématique d’Ôtsu. »

Classification spécifiée Bien culturel corporel désigné de la ville d'Ōtsu
Structure Bien culturel corporel désigné de la ville d'Ōtsu
Emplacement 246 Onjoji-chô, Ōtsu, Shiga